Nos actualités

Se tenir informé

Saisissez votre email ci-dessous et vous serez informés de toutes nos nouveautés.

Tout d'abord, qu'est-ce que la bière ?
Même s'il n'existe pas de définition précise sur ce breuvage, voici notre définition pour faire simple !

La bière est composée d'eau, de malt de céréales et de houblon, c'est une boisson alcoolisée obtenue par fermentation
de sucres fermentescibles, obtenus à partir de l'amidon contenu dans le malt par une action enzymatique.


L'ancêtre de la bière serait apparut 4000 ans avant J.-C en Mésopotamie
(actuellement une partie de l'Irak et de la Syrie).

Plus connue sous le nom de Sikaru (pain liquide), cette boisson était la base de l'alimentation quotidienne. Le Sikaru était obtenu par trempage de galettes de céréales dans de l'eau, afin de déclencher une fermentation.
Le jus obtenu, alcoolisé, était alors aromatisé et épicé selon la préférence des clients.

 

Consommée en famille et utilisée comme moyen de paiement en Mésopotamie,
boisson des dieux en Egypte, la bière devint dans la Grèce antique et l'empire Romain la boisson du pauvre et le vin celle des dieux.
Elle resta cependant la boisson de choix des peuples du nord, celtes et germains.
La préférence pour le vin se confirma au moyen age, dans l'Europe Chrétienne par une assemblée d’évêques encourageant les viticultures monastiques pour fêter l'eucharistie.


Il fallut attendre le VIII siècle pour voir le brassage de la bière prendre de l'importance, principalement en Bavière. Par la suite, aux environs du XII siècle, certains monastères en Alsace et en Bavière se spécialisèrent dans le brassage de la bière, bue par la population, à la place d'une eau souvent non-potable.


Aujourd'hui, la bière jouit d'un succès mondial en tant que boisson désaltérante et de dégustation. Grâce à un très grand choix de matières premières, les combinaisons pour élaborer des recettes de bière de différentes saveurs sont à l'infini.